Auteur

04/05/2018

Macronnades... Enfumages et sourires bénis du gagnant.

Depuis un an nous avons un nouveau président qui adoubé dans un premier temps par le pouvoir tenu par les socialistes, pour l'essentiel, s'est affranchi de la plupart des préoccupations d'ordre social en faisant mine quand même d'y prêter attention. La ruse, c'est la ruse chère au grecs antiques qui prévaut chez ce Macron là... Il fait semblant d'écouter et comprendre quand sa décision est déjà prise, il élimine les syndicats qui seraient l'ancien monde. Et il propose à de simples ouvriers mal rémunérés de s'exiler de ce qui a fait leur existence faisant fi du lien social, des amitiés, des peu de biens amassés_ maisons, jardins,..._ au long de carrière souvent éreintantes au sein de groupes industriels petits ou multinationaux. C'est que chez ces gens là peu importe le lieu pourvu que le pouvoir des mannes financières et du prestige soient. L'ancien monde qui se grime chez Macron c'est celui des industriels du dix-neuvième siècle, de l'ouvrier exploité taillable et corvéable à merci, sa politique poursuit celle entamée par la droite la décennie précédente.
Macron est étranger au monde ouvrier et des salariés ordinaires, il ne les comprend pas et leur invente des possibles dont ils ne peuvent vouloir sans détruire ce à quoi ils tiennent. Par ailleurs il brade l'idéal républicain et les luttes de libération de l'esprit et des corps qui ont donné naissance à la loi de 1905. Il ne comprend rien au concept de laïcité. Son groupe parlementaire hétéroclite composé de nouveaux venus, de vieux briscards ayant retourné leurs vestes et d'egos surdimensionnés perdra probablement pied aux prochaines élections européennes et sa majorité se consumera alors sûrement comme un feu de paille dans les hurlements suraigus de son créateur. 

Xénophobie à tous les étages.

Ayez la curiosité de lire les commentaires "rédigés" dans un français très approximatif à la suite de la grande majorité des articles de presse publiés sur le ouéb ... Assauts de propos ignobles des tenants d'un racisme et d'une connerie crasse bien affirmée mais assumée en l'ignorance de son état d'indigence totale, de nullité abyssale.
Je renonce à en extraire quelques exemples je préfère que vous alliez constater par vous mêmes.
Très globalement la base de l'extrême droite française a pris possession du lieu, l'absence totale d'argumentation valide et le bas niveau idéologique et sémantique évoque les écrits les plus nauséabonds de l'avant guerre (la seconde).
Pour contrer les âneries qui assimilent tout nom à consonance étrangère à une sous-humanité il faut impérativement agir car aux fanatismes correspondent les fanatismes; la violence appelle la violence.
Il nous faut arrêter ce type de propos en ridiculisant leur auteur dont le niveau intellectuel ou l'idéologie d'extrême droite rabaisse notre humanité à son plus bas étiage.

Nombre de visiteurs